Recherche et création Laboratoire Seuil.Lab

Seuil-Lab, est l’axe méthodologique de la recherche doctorale « Danse et nouvelle technologies vers d’inédite écritures chorégraphiques » (2009-2015). La thèse est Disponible ici

Objectif : L’articulation entre les pratiques chorégraphiques et les technologies (internet, logiciels d’interaction en temps réel).

Le mot « seuil » permet réfléchir sur les points de rencontre possibles, mais aussi les limites et les frontières. Dans le contexte expérimental, la création passe pour la collaboration entre artistes et techniciens, qui, placés dans des espaces-temps différents (Chili, France, Espagne, Colombie). Ils sont reliés à travers l’usage de la visioconférence. Ainsi, les chorégraphies se développent dans plusieurs lieux en simultané : les endroits où se produit la connexion (physiquement éloignés), et un un espace en commun crée par le « seuil » dans le cyberespace. Ce espace, immatériel, créé par les images télétransmises en temps réel, voyage dans l’espace-temps pour se retrouver à différents endroits en parallèle. En quelque sorte cette dynamique de création évoque notre coexistence hybride dans un monde contemporain piloté par la vitesse, l’instantanéité et l’éphémère.


Etape 2 

  • Seuil : passeurs de rêves (2013) Vidéo
  • Press (L’Actu76)

Résumé : Seuil-Lab a investi le bâtiment l’Atrium à l’Université de Strasbourg pour cette création. Il s’agit d’une installation / performance intégrant danse, musique, vidéo et télétransmissions en direct avec l’observatoire astronomique Cerro Tololo au Chili. Les techniques ouvraient un seuil de rencontres au-delà des limites de l’espace, du temps et de la matière. Les chercheurs, artistes et techniciens de l’Université de Strasbourg, le groupe de musique Sombonoria et les artistes invités Konic Thtr, se sont réunis autour de ce projet. Ils ont été passeurs de rêves entre le ciel et la terre, entre Strasbourg et l’observatoire Cerro Tololo.

Évènement : résidence du 15 au 20 avril, bâtiment ATRIUM, Campus Centre, Unistra. Cerro Tololo Chili en connexion permanente. Performance publique le 22 avril, 21h (France).

Equipe: Direction et conception du projet, Vivian Fritz.

Co-direction, Gonzalo Leiva  (Chili). Direction musicale : Kevin Jost  (France). Assistance artistique : Aurélie Verdun  (France), Monica C. Morales  (Chili). Direction chorégraphique : Vivian Fritz  (France), Karen Arias  (Chili). Assistance danse : Burcu Yilmaz  (France). Direction lumière : Christian Peuckert  et Elise Benetreau  (France). Direction technique, régie image, Christophe Cerdan (DUN/France). Télétransmission : Daniel Munizaga  (NOAO, Chili). Assistance création visuelle, Konic Thtr  (Espagne). Danseuses : Macha Bunzli  et Sofia Bryant  (France), Nelly Todorova  (Chili). Musiciens, Sombonoria  (France). Assistance gestion : Nevena Dotina  (France), Monica  Morales  (Chili). Photographie, Sylvain Sailler  (France), Daniel Munizaga  (Chili). Webmaster : Vicente Vargas  (France).


  • Kinder Seuil (2013)

Résumé : Ce projet a eu comme objectif d’utiliser la télétransmission et l’expression corporelle comme moyens créatifs d’échange interculturel dans le contexte éducatif. Deux classes de maternelle (4 et 5 ans), au Chili et en France, se sont rencontrées virtuellement pour partager et jouer ensemble.

Évènement: plusieurs rencontres par connexion ont été réalisées sans public, seulement avec les personnels éducatifs autorisés.

ParticipantsDeux classes maternelles, avec les professeurs principaux respectifs. Mónica Opazo à l’École Pierre Teilhard de Chardin à Santiago du Chili et Kristian Pawulak à la maternelle Jean Fischart à Strasbourg. Direction et accompagnement chorégraphes Karen Arias (au Chili) et Vivian Fritz (en France).


Étape 1

  • Seuil in progress  (2011-2012) Video

 

Résumé : ce projet s’est développé par étapes pendant un an. Ces étapes de recherche et création ont compris des improvisations (musique et danse) et un workshop avec des artistes invités KONIC Thtr, Espagne. (16,17,18 avril 2012).

Conférences en ligne avec ARCURED, une journée d’études intitulée : « Création(s) à distance », « Quand le numérique offre de réelles possibilités » (19 avril 2012).

Évènement: une résidence de création s’est tenue du 23 au 26 avril, avec une présentation au public le 27avril. Le travail de création a été réalisé grâce à des connexions permanentes entre le Chili, la France et la Colombie. La résidence a été inspirée d’une histoire sensible: deux personnages sont dans deux espaces géographiques distincts mais ils peuvent danser ensemble et dépasser les frontières.

Equipe: Conception du projet et direction générale, Vivian Fritz.

France : Danseuse/ collaboration chorégraphique, Daniela Guzman. Direction technique, Christophe Cerdan. Direction musique/compositeur : Kevin Jost. Assistante création : Aurélie Verdun. Coordination : Macha Bunzli. Groupe musical invité, Sombonoria. Web master, Vicente Vargas. Régisseur et responsable de salle, Christian Peuckert. Traducteurs : Marcela Garcia, Caroline Eckert, Maria José Coloma. Stagiaires : Nevena Dotina, Sofia Bryant, Laurine Mazunat.

Chili : Direction et collaboration, Gonzalo Leiva, professeur Institut d’Esthétique, Université Catholique Pontificale du Chili. Direction artistique, Luis Cifuentes. Chorégraphe, Karen Arias. Coordination, Monica Carolina Morales. Danseur et comédien/collaboration chorégraphique, Victor Romero, professeur École de Théâtre. Université Catholique Pontificale du Chili.

Colombie: Direction artistique, Ivette Jiménez Guardiola (Ingénierie de Systèmes) et Fabiola Torres Herrera (Communication sociale/journalisme) de l’Université Autonoma del Caribe. Production : Luis Miguel Pinto, Carlos Mario del Valle. Caméras : Rodolfo Castro, Luis Fernando Malagón. Vidéoconférence (Conexión) : José Crespo, Julio Cortina, Daniel Ortega. Artistes : Juana Andrea Rodríguez, Carlos Colón.

Institutions : Avec la collaboration de la DUN (Direction des Usages du Numérique), Université de Strasbourg, et REUNA (Chili) pour les connexions visioconférence. Avec le soutien du laboratoire de l’UFR des Arts, ACCRA, Université de Strasbourg, l’Université Catholique du Chili et l’Universidad del Caribe, Colombie.


  •  Danse au seuil du monde : kaléidoscope (2010)

  Résumé : Spectacle de danse en temps réel mélangeant éléments traditionnels de l’art de la scène (salle de théâtre, éclairage, danseurs) et dispositif de visioconférence. La création a été inspirée par la question du miroir et du double et s’est construite grâce à une collaboration riche entre les danseurs et musiciens.

Une vidéo danse d’introduction montre Santiago et Strasbourg. Dans chaque ville, des danseurs interviennent. Cette vidéo introduit un dialogue sur l’espace géographique, les saisons (été au Chili, hiver en France), le décalage horaire. Les costumes ont été faits à Santiago du Chili pour tous les danseurs et ils ont été envoyés en France pour les danseurs français. Ainsi des éléments physiques ont été un élément de rattachement. A la fin du spectacle a eu lieu un forum interactif avec les publics du Chili et France en temps réel.

Évènement : entre artistes et techniciens à l’Université du Chili et l’Université de Strasbourg, en connexion simultanée à travers des dispositifs de vidéoconférence placés dans les salles de spectacle. Le 13 novembre 2010. France Chili.

Equipe: Conception du projet et direction générale, Vivian Fritz.

France: Danseuses , Adèle Desoubeaux, Pauline Dubarry, Elena Ayala. Gestion culturelle : Athina Kantifeli. Artiste visuel : Florent Schmitt. Compositeur / musicien : Kevin Jost. Musicien : Olivier Fischesser (guitariste). Direction technique, Christophe Cerdan. Vidéaste, Julien Mathis. Régisseur principal, Christian Peuckert. Traducteurs, Yvette Marcela Garcia, Ivan Segura. Avec le soutien du professeur Jean-Marc Lachaud. Webmaster : Vicente Vargas Martinez

Chili : Coordinateur du projet, le professeur et compositeur de l’université du Chili, Rolando Cori. Chorégraphe, Karen Arias. Danseurs, Constanza Castro, Maria de LosAngeles Jofré, Christian Hewitt. Photographe : Ricardo Léon. Musiciens : Juan Pablo Aguayo (Flûte/Piccolo), Edgardo Canton (Piano,musique électronique en PC), Rolando Cori (guitare et sons électroniques) Cristian Errandonea (Contrebasse). Vidéastes et caméraman : Ricardo Aranda, José Peña, Daniel Santa Ana, Reinaldo Torre.


  • Danse au seuil du monde (2009)

Résumé : Spectacle de danse en temps réel mélangeant éléments traditionnels des arts de la scène (salle de théâtre, éclairage, danseurs) et dispositif de visioconférence. La création a été inspirée par le concept « seuil », comme espace de rencontre avec des danseurs et artistes qui ne peuvent pas se rencontrer dans la réalité.

Évènement : entre artistes et techniciens à l’Université du Chili et l’Université de Strasbourg, en connexion simultanée à travers des dispositifs de vidéoconférence placés dans les salles de spectacle. Le 27 mai 2009.

Equipe: Conception du projet et direction générale, Vivian Fritz.

France : Professeur invité, David Le Breton. Danseurs, Sendy Rios, Adèle Desoubeaux, Vicente Vargas. Direction technique : Christophe Cerdan. Dessin et communication, Florencia Escalante. Régisseur, Jorge Bompadre. Assistance technique et communication: Natalia Lezcano. Traducteurs : Jorge Iván Segura, Caroline Viard. 

Chili : Coordination, Gloria Fredes. Chorégraphe, Karen Arias. Danseurs, Constanza Castro, Maria de los Ángeles Jofré, Cristian Hewitt. Photographe, Ricardo Léon. Professeur modérateur,Gonzalo Leiva, université Catholique du Chili. Avec le soutien de l’Université du Chili, Alvaro Cruz, directeur du département de danse et le professeur Rolando Cori, compositeur.